Sport et tabac, bonne ou mauvaise association ?

1 Jun 2019

Hier, 31 mai, c'était la journée mondiale de lutte contre le tabac. C'est l'occasion pour nous de revenir sur l'activité physique et les fumeurs, et de casser aussi certaines croyances qui ont la vie dure.

 

 

 

 

 

Non, faire du sport ne compense pas les cigarettes fumées

 

"Je fais du sport pour décrasser mes poumons", cette phrase déjà entendue n'est qu'une chimère. Sportif ou non, le fumeur reste un sujet avec des risques plus important de présenter des maladies comme le cancer ou l'infarctus du myocarde.

On se donne bonne conscience... à tort.

 

 

Attention à ne pas tout mélanger !

 

 

 

 

Les recommandations des cardiologues du sport sont assez claires : «Je ne fume pas, en tout cas jamais dans les 2 heures qui précèdent ou qui suivent la pratique d’une activité sportive».

Il existe des risques, notamment cardiovasculaires pour ceux qui enchaînent un peu trop rapidement les deux.

Le mieux, c'est bien entendu de ne pas fumer du tout, sportif ou non.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il n'y a pas de petit fumeur sans risque

 

En effet, même chez les petits consommateurs, le risque de maladie cardiovasculaire est bien présent, et il n'est pas proportionnel au nombre de cigarettes fumées. Si ce risque augmente chez les gros fumeurs, ce qui diminue la proportion des infarctus c'est de ne pas du tout être exposé au tabac.

 

 

 

L'activité physique pour aider à arrêter

 

Plusieurs études ont mis en avant le rôle de l'activité physique pour arrêter de fumer. Elle joue sur plusieurs paramètres :

- limiter la prise de poids

- aider au sevrage

- lutter contre la pulsion irrépressible de fumer

 

 

Arrêter le tabac est un sport collectif

 

Pour optimiser ses chances de ne plus fumer, mieux vaut se faire accompagner. Aujourd'hui, les consultations médicales et les professionnels formés sont plus nombreux. S'arrêter seul n'est pas chose aisée et les risques de rechute plus importants. Aussi, les aides au sevrage sont variées et doivent s'adapter aux besoins et profil de chacun pour réussir ce défi qu'est l'arrêt du tabac.

 

 

Plus d'informations :

 

Je dis non au tabac, Fédération Française de Cardiologie

 

Tabac Info Service

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Le gainage... en pratique

July 27, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

August 17, 2019

Please reload

Archives